Référence :1406

Tong-King et martyr ou vie du vénérable Jean-Louis Bonnard,

[BONNARD (Jean-Louis)]

missionnaire au Tong-King décapité pour la foi le 1er mai 1852. Par un prêtre du diocèse de Lyon. Lyon, Briday [Bar-le-Duc, Imp. Contant-Laguerre], 1876, in-12 de 2 ff.n.ch. et 428 pp., br., couv. beige impr., petits manques, qq. piqûres. Cordier, "Indosinica", 2051. "Dict. d'histoire et de géographie ecclésiastiques", IX, 1020-21. Édition originale. L'auteur, qui a signé la préface des initiales E.V., a enrichi le plat supérieur de la couverture d'un envoi autographe signé (mais son nom est difficilement déchiffrable). Jean-Louis Bonnard nacquit à Saint-Christo-en-Jarez (Loire) le 1er novembre 1824. "Le 8 février 1849, il partit pour la mission du Tonkin occidental. Il y travailla, sous la direction de Mgr Retord, vicaire apostolique, dans les paroisses de Ke-bang et Ke-trinh. La persécution de Tu-duc sévissait avec rage. En 1852, Bonnard séjournait dans la chrétienté de Boi-xuyen, lorsqu'il fut dénoncé, arrêté et conduit à Nam-Dinh. Au cours de son incarcération il n'eut pas à souffrir de mauvais traitements. Condamné à mort pour avoir prêché la foi catholique, il fut décapité le 1er mai 1852. Son corps et sa tête furent jetés à la mer: les chrétiens réussirent à les reprendre et les transportèrent au séminaire de Ke-vinh où ils furent inhumés. Le martyr a été béatifié par Léon XIII, par bref du 7 mai 1900". Cf. Dict. d'hist. et de géogr. eccl., loc. cit. Bon exemplaire broché, avec envoi.

500.00 €