Référence :12320

Leçons à un jeune prince, sur la disposition actuelle de l'Europe à une Révolution générale. Cet Ouvrage, adressé par son Auteur au Prince de Galles, est traduit de l'Anglais

WILLIAMS David

in-8 de 86 pp. bradel demi-chagrin rouge, dos orné du titre en long et d'emblèmes révolutionnaires [Rel. mod.], sans le dernier feuillet blanc

Manque à Monglond. Sabin 104185-86 et Hoefer ne citent que les éditions en langue anglaise. Le NUC ne recense aucun exemplaire de cette édition en français. Édition originale de la traduction française. La septième leçon [pp. 58-66] est entièrement consacrée à la révolution d'Amérique.David Williams [1738-1816] fut l'un des plus célèbres pédagogues de son temps: auteur d'un Traité sur l'éducation où il s'était inspiré des idées de Comenius, de Locke, de Rousseau et d'Helvétius, il posa les bases d'une réforme radicale de l'enseignement. Passant presque aussitôt de la théorie à la pratique, il fonda à Chelsea une sorte de collège où la méthode expérimentale était appliquée aux diverses parties de l'enseignement. C'est ainsi que les globes et les cartes étaient non pas achetés, mais confectionnés par les élèves eux-mêmes. Fondateur d'une école de libres penseurs qui eut comme membre Benjamin Franklin, il avait offert chez lui un asile à ce dernier au début de la guerre américaine. C'est sans doute à sa double réputation de libéral et de philosophe qu'il faut attribuer le voyage qu'il fit à Paris, en 1792, sur l'invitation du ministre Roland, et les relations intimes qu'il eut alors avec le parti girondin. De retour en France après la mort de Louis XVI, il créa le Literary fund destiné à venir en aide aux gens de lettres en détresse. Ses "Lectures on political principles" (1789) ont été traduites par Brissot de Warville. Cf. Hoefer.Plaquette rare

680.00 €