chamonal2@wanadoo.fr

An antiquarian book is distinguishable not only by its contents and age but also by its binding, paper, printing, origin and state of preservation.
These principles are determining factors and worthy of the bibliophile's direct appreciation: it is essential to see, touch, compare...

Every antiquarian book should be complete and in good condition, consequently carefully collated and scrupulously described.
Our firm offers a total guarantee, drawn from an experience of over one hundred years: all the books we offer are complete, verified in the best bibliographies and any occasional faults are always indicated.

Bibliophily cannot be improvised. It is a blend of passion and rigor, the result of a journey, an education and entails extensive comprehension of the antiquarian book.

A bookseller is not only a dealer, he is also an indispensable adviser and reliable guide.
Please do not hesitate to consult us at our book shop or at the numerous fairs in which we participate.


Rodolphe Chamonal



The book of this month
Magnifique iconographie en couleurs

[MANUSCRIT]. PANTHEON HINDOU.
S.l. [Pondichéry], s.d. [vers 1840],
2 vol. in-4, basane brune, dos lisses ornés de filets dorés, guirlande dorée encadrant les plats, cartouche de titre au centre du premier plat du vol. I, tranches mouchetées [Rel. De l'époque], dos refaits.
30000
1) 54 ff.n.ch., 62 planches hors texte et 32 vignettes, le tout aquarellé - 2) 163 ff.n.ch., 4 vignettes aquarellées et gommées, 6 planches en noir et 21 planches aquarellées. Texte dans un encadrement noir, écriture moyenne, soignée et très lisible (environ 20 lignes par page).
Splendide manuscrit concernant les aspects de l'hindouisme les plus frappants pour un Européen. Il a vraisemblablement été rédigé à Pondichéry (après le passage général sur le système des castes, un long développement ne traite que de la situation de cet établissement français à cet égard) et par un religieux ou un missionnaire, tant les catégories utilisées ("Trinité" hindoue, "gentils", "sacerdoce" brahmanique, etc.) sentent une théologie de séminaire, qui ne s'est pas encore essayée aux disciplines du comparatisme doctrinal (il est encore bien trop tôt). En tout cas, tous les autres exemples concrets sont pris aux usages de la côte malabare.
I. Le texte.
Le premier volume, le seul auquel puisse d'ailleurs s'appliquer le titre général de Panthéon hindou, forme un exposé sommaire de la cosmogenèse hindouiste, suivi d'un catalogue des divinités, linéaire, et très ressemblant dans sa disposition au Panthéon égyptien de Champollion. Il se termine par diverses questions de théologie annexes (par exemple les animaux sacrés). Chaque divinité est accompagnée d'une ou plusieurs planches explicatives (cf. infra).
Le second volume, lui, rassemble des matières assez diverses quant à la conception hindouïste, mais qu'un Européen ne pouvait que disposer à la suite des divinités : cérémonies cultuelles, monuments religieux, système des castes, accouchements et mariages, mort et funérailles, objets religieux, enfin un long développement sur la caste brahmanique, assimilée à un "sacerdoce".
L'ensemble émane d'un observateur bien documenté, attentif aux situations locales concrètes, ce qui confirme l'hypothèse d'un missionnaire, obligé d'entrer dans le détail de la religion à combattre.
II. iconographie.
Mais le principal intérêt du recueil réside dans une magnifique iconographie. À l'exception de six planches en noir (4 représentations d'objets, de colonnes ou de statues à l'encre de Chine sur papier calque contrecollé ; 2 plans de temples), elle se compose entièrement de figures dessinées à la main et aquarellées. Les compositions à pleine page représentent les divinités (volume I), des objets, monuments ou actes du culte (volume II), avec la mention spéciale de 4 planches regroupant 16 sujets sur 8 cartons contrecollés et donnant les costumes des différentes castes de Pondichéry. Quant aux vignettes (une partie est soigneusement gommée), soit elles jouent le rôle de nos culs-de-lampe et montrent des végétaux ou animaux locaux, soit elles orchestrent de petites scènes de la vie quotidienne à multiples personnages.


© France Antiques 1996-2016